Monsieur,

Je vous prie de bien vouloir considérer la présente missive comme lettre de démission officielle.

Je me suis vraiment emmerdé à bosser dans cette boite et c'est surtout de votre faute. Vous êtes le pire chef de service que j'ai eu le malheur de connaître.

Vos talents personnels sont virtuellement inexistants, vous êtes incapable de susciter la moindre étincelle de loyauté de la part de vos collaborateurs, vous avez moins de charisme qu'une moquette et je suis certain que le membre moyen de n'importe quel Boys Band est doté d'un meilleur sens des affaires que vous. En plus, vous donnez vraiment l'impression d'être le rejeton d'un mariage consanguin.

Je n'ai jamais aimé travailler ici. Mon salaire a toujours été nul et si je suis resté si longtemps, c'est parce que je me suis servi du téléphone et de la machine à timbrer du service courrier pour monter ma propre petite affaire au noir de vente par correspondance. Sans compter que mon beau-frère m'emprunte la voiture de fonction tous les week-ends pour faire le taxi et arrondir ses fins de mois. Ah, et puis j'oubliais le très profitable petit « business » de vente de fournitures de bureau qui me permettait d'installer un stand sur les kermesses et brocantes de la région.

On m'a proposé du travail chez l'un de vos concurrents directs. En fait, on me l'a proposé depuis plus d'un mois mais j'ai eu besoin de cette période pour finir de photocopier toutes vos archives clientèle confidentielles ainsi que tous vos bilans. N'espérez pas me traîner en justice sous le prétexte fallacieux d'une quelconque opération d'espionnage industriel. Je vous signale que j'ai en ma possession, conservés dans un endroit sûr, tous les négatifs des photos prises à la dernière fête du bureau. SI vous souhaitez ne pas mettre votre mariage en péril, je vous suggère de vous tenir à carreau.

Quant aux négociations concernant mon préavis, je vous laisse seul juge. Vous pouvez me libérer dés aujourd'hui (avec le solde de mes congés et une généreuse prime de départ, vous n'entendrez plus parler de moi.

D'un autre côté, il est fort possible que vous vouliez suivre la procédure et m'obliger à rester le temps du préavis stipulé dans mon contrat. Dans ce cas, il est fort possible qu'au cours de cette période je sois pris de violentes crises du syndrome de Tourette et que je sois alors incapable de me retenir de cracher partout, d'injurier les clients, voire d'interrompre les rendez-vous avec de futurs partenaires financiers. A vous de voir.

Cordialement.

PS : Tu pues.

Blague sur le travail
  • 33


Voir une autre blague

Si vous avez aimé cette blague, peut être que les blagues ci-dessous pourraient intéresser :
  • Marcel, boucher de son état, attend impatiemment un coup de fil de la maternité devant lui annoncer la naissance de son premier enfant.
    Après une longue attente, le téléphone de la boucherie retentit enfin.
    Marcel, après avoir raccroché, s'adresse à son apprenti, Dédé, qui, il faut bien le dire, est un peu limité :
    - Dédé ! Va chercher la camionnette de livraison, on fonce à la mat, j'ai un fils !
    Arrivé à la mat, Marcel, fou de joie, embrasse sa femme et prend son fils dans ses bras, il le soupèse :
    - Foi de boucher, le petit pèse 3 kilos 800 !
    La sage femme, un peu surprise, lui propose de vérifier en posant le petit sur le pèse-bébé :
    - Monsieur, votre fils est vraiment un beau bébé, il pèse 4 kilos 200.
    - Ce n'est pas possible, 25 ans que je pèse de la bidoche, je sais de quoi je parle ! Dédé ! Emmène le p'tiot dans la camionnette pour le peser avec une vraie balance !
    15 minutes après, Dédé revient :
    - Vous aviez raison patron, une fois désossé et vidé il pèse 3 Kilos 800 !

    Blague sur le travail
    • 18


  • Chacun de nous a ses petites techniques plus ou moins efficaces pour connaître l'avenir. Il y a, par exemple, la mare de café, les boules de cristal, les cartes, la voyante, le pendule... Les boursicoteurs ont développé leurs propres techniques pour connaître les futurs cours de la bourse.

    Ces techniques, je dois dire, sont tout de même plus chiadées que les techniques du pendule ou de la boule de cristal, car en plus, souvent, ça marche. Tout repose sur des analyses mathématiques des données accumulées sur les valeurs. On en ressort des tendances, des signes qu'il convient d'analyser et de décrypter au travers de graphiques, etc... Quand on sait les utiliser, c'est bien, quand on sait pas, c'est pire !

    Alors, je voudrais bien toutes vous les expliquer, en long en large et en travers, mais là, ça va pas être possible... On m'attend pour une réunion super importante.

    Mais en exclusivité, voici les formules mathématiques qui sont utilisées pour déterminer certaines de ces indicateurs.

    Voici la description des paramètres utilisés :
    A : cours de la valeur à un instant t
    B : cours de la valeur de la veille
    C : nombre de lettres qui compose le nom de la société
    Dr : code postal de la ville où le siège de la société est installé
    Ax : âge du PDG de la société
    Ex : tour de poitrine de la femme du PDG

    Y'a plus qu'à les utiliser et vous limiterez vos pertes !

    Blague sur le travail
    • 12


  • C'est un gars qui obtient un poste de vigile de nuit dans une usine. Il a été embauché car il y a déjà eu pas mal de vols réalisés pour la plupart par les ouvriers travaillant la nuit.  
    Dès son entrée en fonction, à la sortie de l'usine le matin, le vigile passe les employés à la fouille et s'assure que ni leurs sacs ni leurs poches ne contiennent d'objet volé. Tout se passe bien jusqu'à ce qu'un ouvrier poussant une brouette remplie de papiers et de cartons se présente à la sortie.  
    Pensant en son for intérieur qu'il tient là un suspect, le vigile arrête l'ouvrier et vide la brouette de tous ses papiers. Ne trouvant rien d'autre, il demande :  
    - À quoi ça va servir tout ce papier ?  
    - Je me fais un peu d'argent de poche en portant ce papier au recyclage. Et ces papiers sont récupérés dans les poubelles de l'usine, donc pas de problème. 
    Le vigile laisse passer l'employé, mais décide de garder un oeil sur lui. À chaque sortie d'usine les autres matins, le vigile ne trouve rien chez les ouvriers qu'il fouille, ni chez le récupérateur de papier.  
     
    Les jours se suivent comme ça pendant une année lorsqu'un beau jour, le vigile est convoqué par le directeur de l'usine. Sans prendre de gants, le directeur lui dit : "Vous êtes viré !"  
    Abasourdi, le vigile répond :  
    - Mais pourquoi ? Qu'est-ce que j'ai fait ?  
    - Votre travail consistait à vous assurer que personne ne vole quelque chose dans cette usine, et vous n'avez pas réussi. Donc vous êtes viré.  
    - Eh une minute... Qu'est-ce que vous entendez par pas réussi à faire mon boulot ? Personne n'a jamais volé quoi que ce soit pendant que j'étais vigile.  
    - Ah vraiment ? répond le patron. Et alors comment tu expliques les 365 brouettes manquantes ?  

    Blague sur le travail
    • 33


  • NOTE DE SERVICE

    De : Sarah DURAND - Direction des Ressources Humaines
    A : Tous les salariés
    Date : 01 / 12
    Sujet : Fête de Noël

    Chers Tous,

    Je suis heureuse de vous informer que la Fête de Noël de la Compagnie aura lieu le 23 décembre, à partir de midi, dans les salons privés de notre Grill House.

    Il y aura un bar payant avec tout un choix de boissons !

    Nous aurons aussi un petit groupe musical amateur qui chantera des cantiques, alors n'hésitez pas à chanter avec lui. Et ne soyez pas surpris de voir arriver notre PDG déguisé en Père Noël !!

    Le sapin sera illuminé à partir de 13H00. Les échanges de cadeaux entre les membres du personnel pourront se faire à partir de ce moment-là. Cependant, pour ne gêner personne financièrement, aucun présent ne devra dépasser une valeur de 10 euros.

    Joyeux Noël à vous tous et à vos familles.

    Cordialement,

    Cécile
    ------------------------------------------------------------------------
    NOTE DE SERVICE

    De : Sarah DURAND - Direction des Ressources Humaines
    A : Tous les salariés
    Date : 02 / 12
    Sujet : Fête de Fin d'Année

    Chers Tous,

    La note d'hier n'avait bien sûr pas pour but d'exclure nos employés de confession juive. Nous savons que Hannoukah est une fête importante qui coïncide souvent avec Noël, même si cela n'est pas le cas cette année. La même optique s'applique à tous ceux de nos employés qui ne sont ni chrétiens ni juifs. Pour calmer les esprits et ne vexer personne, toutes nos Fêtes de Noël s'appelleront désormais Fêtes de Fin d'Année.

    Nous n'aurons par conséquent ni sapin ni cantiques, mais d'autres musiques pour votre plus grand plaisir.

    Tous contents, maintenant ?

    Cordialement,

    Cécile
    ------------------------------------------------------------------------
    NOTE DE SERVICE

    De : Sarah DURAND - Direction des… >> Cliquez pour lire la suite

    Blague sur le travail
    • 10


Voir plus de blagues