Un rabbin ayant une envie très pressante rentre dans un bar pour la satisfaire. Au moment où il rentre dans le bar, le brouhaha et la musique ambiants disparaissent pour laisser la place à un silence très lourd. Le rabbin s'avance vers le barman et demande :
- Pourrai-je utiliser vos toilettes ?
Le barman lui répond :
- C'est que... je ne sais pas si c'est un endroit pour vous !

Mais le rabbin insiste :
- Je vous en prie, il s'agit d'une envie pressante. Ne me laissez pas dans le besoin (sic).
Alors le barman :
- C'est que Monsieur le rabbin, nous avons dans les toilettes de ce bar la statue d'une femme qui mis à part une feuille de vigne est complètement nue, et je ne voudrais pas que vous soyez gêné par cela.
Le rabbin lui dit alors en se dirigeant vers la porte des toilettes :
- Ne craignez rien. Je suis tout à fait capable de supporter la vue de ce genre d'objet païen.

Au bout de quelques minutes, le rabbin est de retour dans le bar, mais cette fois-ci, la musique bat son plein et le brouhaha montre que tout le monde discute de bon coeur.
En s'approchant du barman, le rabbin demande :
- Je ne comprends pas très bien... Tout à l'heure quand je suis rentré, il n'y avait pas de musique, personne ne parlait, et maintenant, c'est tout le contraire.
Le barman répond :
- C'est que maintenant on sait que vous êtes des nôtres. Et d'ailleurs, pour fêter ça, je vous offre un coup à boire !
- Et pourquoi me considérez-vous comme "un des vôtres" ? Parce que j'ai utilisé les toilettes du bar ?
Alors le barman lui répond avec un grand sourire :
- Non, pas tout à fait. Il faut vous expliquer qu'à chaque fois que quelqu'un va aux toilettes et soulève la feuille de vigne, alors toutes les lumières s'éteignent et se rallument dans le bar... Alors vous le prenez ce verre ?

Blague sur la religion
  • 55


Voir une autre blague

Si vous avez aimé cette blague, peut être que les blagues ci-dessous pourraient intéresser :
  • Le premier jour Dieu a créé la vache. Dieu dit :
    - Tu dois aller au champ avec le fermier toute la journée et souffrir sous le soleil, avoir des veaux et donner du lait pour soutenir le fermier. je te donne une durée de vie de 60 ans.

    La vache répondit :
    - C'est une sacrée vie dure que tu veux pour moi pendant 60. C'est ok pour 20 ans et je te rends les 40 autres.

    Et Dieu a été d'accord.

    Le deuxième jour, Dieu a créé le chien. Dieu a dit :
    - Reste assis toute la journée sur le seuil de la porte de la maison et aboie sur quiconque entre ou passe devant. Je te donne une durée de vie de 20 ans.

    Le chien a dit :
    - C'est trop long pour aboyer. Donne-moi 10 ans et je te rends les 10 autres.

    Alors Dieu a été à nouveau d'accord (soupirs).

    Le troisième jour Dieu a créé le singe. Dieu a dit :
    - Amuse les gens, fait des tours savants, fait les rire. Je te donne une durée de vie de 20 ans.

    Le singe a dit :
    - Faire des singeries pendant 20 ans ? C'est trop chiant ! Le chien t'a rendu 10 ans, non ? Ben je fais pareil, ok ?

    Encore une fois Dieu a été d'accord.

    Le quatrième jour Dieu a créé l'homme. Dieu a dit :- Mange, dors, joue, baise, amuse toi. Glande un rien, (tranquille, quoi !) Je te donne 20 ans.

    L'homme répondit :
    - Quoi ? Seulement 20 ans ? Que dalle. Écoute, je prends mes 20, les 40 que la vache a rendus, les 10 du chien et les 10 du singe. Ça fait 80, ok ?
    - Ok, répondit Dieu. Marché conclu.

    C'est ainsi que pendant les 20 premières années de notre vie nous mangeons, dormons, jouons, faisons l'amour, nous amusons et ne faisons rien ; pendant les 40 années suivantes nous travaillons comme un forçat au soleil pour entretenir notre famille ; pendant les 10 années suivantes nous faisons des singeries pour distraire nos petits-enfants ; et pendant les 10 dernières années nous sommes assis devant la maison à aboyer sur… >> Cliquez pour lire la suite

    Blague sur la religion
    • 31


  • De 1852 à 1972, guérisons miraculeuses à Lourdes reconnues par les autorités médicales : 34.
    Guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses : 72.
    Accidents mortels de la circulation sur la route du pèlerinage : 4272.

    (Michel Audiard)

    Blague sur la religion
    • 55


  • Dans une église, un bébé vient d'être baptisé.
    Le curé s'approche de la maman:
    - C'est la première fois que je baptise un enfant qui n'a ni pleuré ni crié.
    Elle lui répond:
    - C'est que nous l'entraînons depuis huit jours chez nous.
    - Mais comment, demande le curé ?
    - Avec un arrosoir!

    Blague sur la religion
    • 36


  • En Amérique du Sud, dans un pays en guérilla, un desperado, sentant sa fin prochaine, fait venir un curé.
    - Pardonnez moi, Padre, parce que j'ai pêché. J'ai tué deux colonels, trois généraux, et c'est moi qui ai plastiqué le palais du Gouverneur...
    - Mon fils, cessons de parler politique, et confessez-moi vos pêchés !

    Blague sur la religion
    • 15


Voir plus de blagues