Genèse, chapitres 0001, 0010 et 0011.

Au commencement Dieu créa le digit. Il prit ensuite huit digits pour créer un octet. Or, la mémoire était vide; seuls les crayons et les gommes couvraient la surface du bureau. Dieu sépara alors le zéro et le un, et il vit que cela était bon. Dieu dit : que les données soient ! Et il en fut ainsi.
Et Dieu dit : Plaçons les données dans leurs lieux respectifs. Et il créa les disquettes, les disques durs et les CD-ROM. Mais le logiciel n'existait pas encore.
Alors Dieu créa les programmes ; grands et petits. Dieu leur dit : Allez et multipliez-vous, remplissez toute la mémoire.
Dieu dit alors : je créerai le programmeur. Et le programmeur créera de nouveaux programmes et gouvernera les ordinateurs, les programmes et les données.
Dieu créa le programmeur, et il le mit dans le centre de données. Et Dieu montra au programmeur le répertoire et lui dit : Tu peux utiliser tous les volumes et sous-répertoires, mais n'utilise pas Windows.
Alors Dieu dit : Il n'est pas bon que le programmeur soit seul. Il prit un OS du corps du programmeur et il créa une créature qui regardait le programmeur, qui admirait le programmeur, qui aimait les choses faites par le programmeur. Dieu nomma la créature "Utilisateur". Il laissa le programmeur et l'Utilisateur nus dans le DOS, et il vit que cela était bon.
Mais Bill était plus malin que toutes les créatures de Dieu. Bill dit à l'utilisateur : Dieu t'a-t-il vraiment dit de ne pas utiliser tous les programmes ?
L'utilisateur répondit : Dieu a dit que nous pouvions utiliser n'importe quel programme et n'importe quel bloc de données, mais il nous a dit de ne pas utiliser Windows, parce que nous pourrions mourir. Et Bill dit à l'utilisateur : Comment peux-tu parler de quelque chose que tu n'as même pas essayé ? Dès que tu utiliseras Windows tu seras l'égal de Dieu. Tu seras capable de créer tout ce que tu voudras, rien qu'en touchant la souris. Et l'utilisateur vit que les fruits de Windows étaient meilleurs et plus faciles à utiliser. Il vit aussi que toute connaissance était inutile, puisque Windows pouvait la remplacer. Alors l'utilisateur installa Windows dans son ordinateur ; et il dit au programmeur que cela était bon. Le programmeur commença à chercher de nouveaux pilotes.
Alors Dieu lui dit : Que cherches-tu ?
Le programmeur répondit : je cherche de nouveaux pilotes, parce que je ne peux pas les trouver dans le DOS.
Dieu lui répondit : qui t'a dit que tu avais besoin de nouveaux pilotes, n'aurais-tu pas utilisé Windows par exemple ?
Le programmeur lui répondit : C'est Bill qui nous l'a dit.
Alors Dieu dit à Bill : Pour ce que tu as fait, tu seras haï par toutes les créatures, et l'utilisateur sera toujours mécontent de toi. Pire encore, tu seras condamné à ne jamais vendre que Windows.
Dieu dit encore à l'utilisateur : pour ce que tu as fais, Windows te trompera et consommera toutes tes ressources ; et tu ne pourras acheter que de mauvais programmes que tu utiliseras dans la douleur ; et tu seras toujours sous la tutelle du programmeur.
Dieu dit enfin au programmeur : pour n'avoir pas écouté l'utilisateur, tu ne seras jamais heureux. Tous tes programmes seront farcis d'erreurs, tu crouleras sous les fiches de bugs et tu seras condamné à les corriger et à les recorriger jusqu'à la fin des temps.


Dieu les expulsa tous du centre de données et il en bloqua la porte avec un mot de passe. Puis Dieu se ravisa et se dit qu'il n'était pas juste que tous soient punis pas la faute d'un seul.
Alors il créa la pomme (Mac) pour narguer Bill, et le pingouin (Linux) pour libérer les hommes.

Blague sur l'informatique
  • 51


Voir une autre blague

Si vous avez aimé cette blague, peut être que les blagues ci-dessous pourraient intéresser :
  • C'est Bill Gates qui meurt dans un accident de voiture. Il est accueilli au purgatoire par St Pierre :

    - En fait, Bill, je ne sais pas ce que je vais faire de toi. Je ne suis pas sûr si je dois t'envoyer au paradis ou bien en enfer. D'un côté, tu as aidé la société en mettant un ordinateur dans presque tous les foyers américains, mais d'un autre côté, tu as crée cet abominable Windows.Je vais faire quelque chose que je n'ai jamais fait auparavant : jevais te permettre de choisir ou tu veux aller.

    Bill Gates répond :
    - Quelle est la différence entre l'enfer et le paradis ?
    St Pierre lui dit :
    - Je veux bien te laisser la possibilité de visiter les deux endroits, si ça peut t'aider dans ta prise de décision.
    - Dans ce cas, allons voir l'enfer en premier, propose Gates.

    Alors Bill va en enfer. C'était une plage superbe et vierge avec une eau claire avec beaucoup de filles en bikini courant partout, rieuses et offertes. Le soleil brillait et la température était parfaite. Bill en fut ravi.

    - C'est le pied ici, dit Bill à St Pierre. Si c'est ça l'enfer, alors je veux voir absolument ce qu'est le paradis?

    Le paradis était un endroit perché sur les nuages, avec des anges voletant de-ci de-là, jouant de la harpe et chantant.C'était beau, mais pas aussi excitant que l'enfer.Bill réfléchit un instant, puis donna sa décision :

    - Hum, je crois que j'aime mieux l'enfer, dit-il à St Pierre.

    Alors Bill alla en enfer.

    Deux semaines plus tard, St Pierre décide de rendre visite à l'ancien milliardaire pour voir comment il se portait en enfer.Lorsqu'il y arriva, il trouva Bill cloué sur un mur, hurlant dans des flammes au fond de caves profondes, se faisant torturer et brûler par des démons.

    - Comment ça va ? demanda St Pierre à Bill.
    Bill lui répondit :
    - C'est atroce! Ça n'a rien à voir avec l'enfer que j'ai visité il y a deux semaines ! Je n’arrive pas à croire… >> Cliquez pour lire la suite

    Blague sur l'informatique
    • 21


  • Un colonel américain demande à son ordinateur sous windows :- Faut-il avancer ou reculer ?

    L'ordinateur réfléchit et répond :- Yes !

    Le colonel :- "yes" quoi ?

    L'ordinateur réfléchit encore quelques minutes et dit :
    - Yes, sir !

    Blague sur l'informatique
    • 9


  • Les vrais informaticiens ne mettent jamais d'ordre sur leur bureau ; ils y laissent traîner beaucoup de papiers brouillon sur lesquels ils ont griffonné des choses incompréhensibles, ce qui donne l'impression à leur chef qu'ils font bien de la programmation structurée... De toute façon, un bureau en ordre est l'apanage d'un fonctionnaire étant donné qu'il n'a que ça a faire de toute la journée.

    Les vrais informaticiens ne portent jamais de cravate. Si d'aventure ils décidaient d'en mettre une quand même, l'oxygène arrivant moins facilement au cerveau, ils deviendraient dans l'heure de mauvais programmeurs, et dans le mois des commerciaux très respectés... De toute façon, les vrais informaticiens ne portent jamais de chemise.

    Les vrais informaticiens ne portent jamais de veston ; cet accessoire vestimentaire limitant de manière assez appréciable les mouvements des membres supérieurs, ils se retrouveraient dans l'impossibilité de faire des gestes brusques et violents lorsqu'ils se rendent compte que leur programme sur lequel ils viennent de passer de longues semaines de travail intensif ne tourne pas.

    Les vrais informaticiens ne portent pas de pantalon élégant ; ils préféreront le jeans qu'on leur a offert pour leur première communion qui, bien que sale et délavé, est beaucoup plus pratique pour éponger la moiteur de leurs mains lorsqu'on leur commande un vrai programme en COBOL.

    Les vrais informaticiens ne cirent jamais leurs chaussures ; de toute façon, on n'a jamais vu quelqu'un cirer ses Nike Air.

    Les vrais informaticiens n'ont pas d'attaché-case ; leur tête suffit à transporter leurs connaissances.

    Les vrais informaticiens n'ont pas de GSM, car ils n'aiment pas qu'on les fasse chier à longueur de journée... De toute façon, les vrais programmeurs n'ont pour amis que d'autres vrais programmeurs, qui partagent généralement… >> Cliquez pour lire la suite

    Blague sur l'informatique
    • 46


  • Dieu créa l’homme. Puis, Dieu créa la femme. Ensuite, l’Homme créa Photoshop.

    Blague sur l'informatique
    • 14


Voir plus de blagues