- Chauffeur, soyez prudent, à chaque virage j'ai peur de tomber dans le ravin !
- Madame n'a qu'à faire comme moi, fermer les yeux !

Histoires drôles
  • 7


Voir une autre blague

Si vous avez aimé cette blague, peut être que les blagues ci-dessous pourraient intéresser :
  • A Deauville, un homme sort du casino absolument ruiné. Il n'a même plus un sou pour se payer un taxi. Il cherche pourtant à négocier son retour à l'hôtel avec un chauffeur particulièrement récalcitrant. Celui-ci refuse: "pas de sou, pas de taxi !".
    L'homme: "Mais je vous enverrai un chèque dès que je serai rentré chez moi..."
    Le chauffeur persiste dans son refus et comme c'est le seul taxi stationné devant l'établissement, l'homme, dépité, rentre finalement à pied.

    Six mois plus tard, il s'est refait une santé financière et revient donc au casino où il amasse une petite fortune. En sortant, il aperçoit une longue file de taxi et tout au bout, il reconnaît le chauffeur qui lui avait refusé une course alors qu'il était ruiné.

    Il rentre dans le premier taxi de la file et demande au chauffeur: "Voilà, je voudrais rentrer à mon hôtel en centre-ville mais, sur la route, je voudrais que vous vous arrêtiez pour me faire une petite fellation."
    Furieux, le premier chauffeur le jette dehors. L'homme s'adresse donc au second taxi de la file: "je cherche un taxi qui puisse aussi me faire une petite fellation."
    Le chauffeur l'insulte et, comme son prédécesseur, jette ce client un peu spécial hors de son véhicule.

    L'homme ne se décourage pas pour autant et fait la même vaine proposition à tous les taxis de la file. Il arrive enfin au chauffeur d'il y a six mois et entrant par la porte arrière demande: "Vous me pouvez me déposer en centre-ville ?"
    "Pas de problème", répond le chauffeur.
    Alors que le taxi remonte la longue file de véhicules et que tous les chauffeurs observent ce client abject, l'homme, avec un grand sourire et de multiples clins d'oeil malicieux, leur fait le signe de la victoire !

    Histoires drôles
    • 26


  • Gaston, un vieux paysan du Berry est enrhumé et décide d'aller voir son médecin. Il arrive en ville, monte les étages difficilement et s'installe dans la salle d'attente.
    - Personne suivante, dit le médecin.
    - Voilà, voilà, dit Gaston.
    - Entrez, dit le médecin et déshabillez-vous.
    Gaston se déshabille et le médecin constate qu'Gaston ne porte pas de slip.
    - Comment vous ne portez pas de slip ? , Dit le médecin
    - Mais c'est indispensable, en effet un slip c'est propre et c'est chaud.
    - Ah non, fait Gaston, j'ai 60 ans et je n'en ai jamais porté.
    Le médecin l'examine et constate juste un gros rhume. Il lui prescrit un sirop pour la toux et des pastilles pour la gorge, et il lui dit également d'aller acheter des slips.
    - Et n'oubliez pas : Un slip, c'est chaud et c'est propre.

    Gaston va acheter ses médicaments et ses slips et rentre chez lui. Le lendemain, il met son slip et va au champ. Il monte sur son tracteur et laboure son champ. Une heure plus tard, il lui prend une envie pressante. Il descend de son tracteur, baisse son pantalon et oublie qu'il a un slip. Il fait son gros besoin. Il renfile son pantalon et se retourne.
    - Oh, il avait raison le docteur, un slip c'est propre.
    Gaston remonte sur son tracteur et s'assoit.
    - Oh, il avait raison le docteur, un slip c'est chaud.

    Histoires drôles
    • 8


  • Un squelette entre dans une brasserie et commande une choucroute et une... bière. Le serveur lui apporte en tremblant de peur. Le squelette mange sa choucroute, bois sa bière et demande la note. Le serveur toujours tremblant lui apporte.
    - Vous savez on ne voit pas souvent des squelettes venir manger ici.
    - A 40 euros la choucroute cela ne m'étonne pas !?

    Histoires drôles
    • 37


  • Des petits monstres de 6, 8 et 10 ans sont à table avec leurs parents.

    - Mange ta soupe, dit le père à l'aîné.
    - J'en veux pas, elle est dégueulasse. Tu peux te la foutre où je pense.
    Le père lui balance deux beignes.

    - Pourquoi tu le frappes, fait le cadet ? S'il aime pas cette soupe, c'est son droit. T'es tout le temps en train de l'emmerder.
    Lui aussi reçoit une paire de gifles.

    Alors le petit de 6 ans lève les bras et se protège le visage.
    - Pourquoi tu fais ça, lui demande son père ? Si tu es poli et respectueux avec ton papa, je n'ai aucune raison de te gifler.
    - Je sais, répond le gosse. Mais je me méfie, t'es tellement con...

    Histoires drôles
    • 5


Voir plus de blagues