Pendant la conquête de l'Ouest, une famille d’immigrants s’installe sur un terrain du Colorado. Comme la région n'est pas très sûre, l'homme décide d'installer une grosse cloche devant la maison. Puis il dit à sa femme :
- Si quelque chose de grave arrive alors que je suis dans les champs en train de labourer, sonne la cloche très fort, et j'accourrai aussitôt.
Le jour suivant, alors qu'il est en train de labourer, il entend la cloche et rentre en courant... Sa femme lui dit :
- Je t'ai appelé parce que les enfants étaient vraiment insupportables. Ils n'arrêtent pas de se chamailler !
- Quoi tu m'as fait courir plus de deux bornes juste pour ça ! Mais t'es folle !
Quelques jours plus tard, rebelote. La sonne cloche, le fermier accoure aussitôt. Tout essoufflé, il voit sa femme en train de pleurer, devant sa tarte aux mûres toute brûlée.
- Bon sang ! Tu veux ma peau ou quoi dit-il en colère à sa femme. J'ai dit des choses graves. Je te préviens si tu m'appelles encore pour des conneries, cela va mal se passer !
Le jour suivant, la cloche sonne à nouveau. Cette fois encore il rentre à la ferme en quatrième vitesse. Lorsqu'il arrive, la belle-mère est morte, plantée sur le porche, transpercée par une lance, la ferme est en feu, les animaux sont tous morts à coup de flèches et de la mule il ne reste plus que les os...
Contemplant le carnage, le fermier dit :
- Et ben voilà ! Là d'accord....

Histoires drôles
  • 0


Voir une autre blague

Si vous avez aimé cette blague, peut être que les blagues ci-dessous pourraient intéresser :
  • Il y a très très longtemps, dans un pays très très lointain, le pays des poissons, vivait un petit poisson qui s'appelait El Vis (le poisson).
    Son nom semblait étrange, mais sa mère était espagnole, c'est pour ça !
    El Vis vivait dans un pays très froid.
    Dans un pays ou l'on se l'écaille, mais il était heureux.
    El Vis avait la pêche, il s'occupait d'une radio.
    Il passait les bisques pour les jeunes.
    El Vis était le roi quand il montait sur le podium : il commençait toujours son spectacle de la même manière :

    - Nageoire ma darne, nageoire mademoiselle ... Ça va chauffer ...

    El Vis avait un répertoire génial pour mettre de l'ambiance :
    Il passait des disques de sardine et Rébecca, ou bien de l'hareng Voulzy.
    Parfois même de Philippe Swan : "Dans morue", par exemple.
    Il passait aussi du saumon et Carpefunkel, du Claude anchois, du raie Charles, du led Zeplie.
    Et même du will Tura : "Ik ben zo eenzalm zonder jouw ; je suis si sole, si sole sans toi" ...
    C'était à chaque fois un succès.
    Si, par hasard, l'ambiance retombait, ce qui était très rare, El Vis se servait d'appât (Le fameux groupe suédois).
    Et c'était reparti. Ça donnait un requin d'intéret.

    Il achetait la plupart de ses disques chez Makro ...
    Les autres, c'était sa murène qui les lui achetait.
    Après chaque soirée animée par El Vis, tout le monde était ravi, tout le monde s'était bien marée.
    Mais on se demandait comment il faisait pour tenir le coup tous les soirs.
    El Vis avait un secret. El Vis fumait dans l'épinoche.
    On n'avait jamais vu un poisson "fumé" autant que lui.
    Tout le monde lui disait de faire attention : "Arête ... arête ...", mais El Vis s'en fishait.
    Il morue très jeune, on essaya de le faire revenir dans une casserole : rien à faire.
    Malgré qu'il ait perdu son maatje contre la vie, El Vis entra dans la légende.

    Il est encore actuellement un… >> Cliquez pour lire la suite

    Histoires drôles
    • 32


  • Un type et un enfant se présentent dans un salon de coiffure. Le type demande à se faire couper les cheveux, puis, lorsqu'il a fini, demande au coiffeur :
    - J'ai une petite course à faire. Vous pouvez couper les cheveux de mon fils ? Je reviens dans 10 minutes.
    - Pas de problème monsieur.

    Quand le coiffeur a fini avec le gamin, le type n'est toujours pas revenu. Au bout d'une demi-heure, le coiffeur s'impatiente et demande :
    - Dis donc, il est long ton père !

    Et le gamin de répliquer :
    - C'est pas mon père, c'est un monsieur qui m'a vu tout seul dans la rue et qui m'a dit : viens petit, on va se faire coiffer à l'oeil.

    Histoires drôles
    • 8


  • Pierre va chercher son cousin, Yves, à l'aéroport. Il n'avait pas trop le temps en ce moment, mais sachant que son cousin est un peu... simple, il juge cela plus prudent. Et puis, c'est toujours plus sympathique.
    Une fois les bagages placés dans le coffre, les deux compères montent dans la voiture et font route vers l'hôtel d'Yves

    (Yves)
    - Et ben. T'en as une jolie voiture.
    - Oui, tu sais, ça ne va pas si mal pour moi.
    - C'est quoi comme marque?
    - C'est une Mercedes.
    - Ah... Et à quoi ça sert l'étoile sur le capot ?
    Pierre, ne pouvant résister à l'idée de faire une bonne blague à son cousin)
    - Ah ça, c'est un viseur.
    - Un viseur? Comment ça marche?
    - Et bien, tu vois cette agent de la circulation là-bas? Et bien, tu le cale dans le viseur, et tu accélère.
    Joignant la parole à l'acte, Pierre appuis légèrement sur l'accélérateur. Puis, un peu avant de percuter le brave agent, vire soudain à gauche.

    En passant à côté de l'agent, Pierre entend soudain un grand bruit venant de la droite. Surpris, il regarde son cousin.
    - Et ben. Heureus'ment que j'ai eu le reflexe d'ouvrir la portière. Un peu plus, et tu l'loupais.

    Histoires drôles
    • 42


  • Au restaurant, le garçon demande au client :
    - Comment avez-vous trouvé le beefsteak ?
    - Tout à fait par hasard, en soulevant une frite !

    Histoires drôles
    • 17


Voir plus de blagues