Blague sur la religion page n° 6


  • Comment l'Esprit vient aux jeunes filles...

    Une fabrique de saucisses explose à Francfort... Une saucisse est projetée dans la stratosphère et atterrit aux pieds de St Pierre. Celui-ci s'étonne et se demande ce que cet objet qu'il n'a jamais vu peut bien être. Dieu le saura sûrement se dit-il et il s'en va demander réponse au Grand Patron. Mais lui non plus ne sait donner nom à la chose et conseille de voir Jésus qui a tout de même passé 30 ans sur terre.
    - Jésus, sais-tu ce que c'est, demande St Pierre en lui présentant la saucisse ?
    - Non, aucune idée, jamais vu ce truc... Je crois pas que ça existait déjà de mon temps sur terre. Demandons à Marie, elle y a vécu plus longtemps que moi.
    St Pierre va trouver Marie et lui pose la question :
    - Marie, connais-tu ce machin ?
    Marie prend la saucisse dans la main et dit :
    - Ben, je ne vois pas vraiment ce que c'est, mais au toucher, je pourrais dire que ça ressemble au St Esprit.

    Blague sur la religion

    • 35


  • Un jeune homme avec une carrière prometteuse devant lui décide un jour de se marier avec une fille respectable.
    Sa promise a fait toute son éducation dans un couvent. Après la cérémonie, les jeunes mariés prennent la voiture pour rejoindre leur nid d'amour.
    Ils doivent cependant traverser un quartier de la ville où les prostituées exercent leurs talents.
    - Pierre-Henry, que font ces femmes appuyées contre les murs et les lampadaires?
    - Oh, ce sont des femmes qui louent pour 200 euros leur corps pour le sexe.
    - 200 euros ??s'exclame la jeune mariée, et les moines qui nous donnaient simplement une tablette de chocolat...

    Blague sur la religion

    • 35


  • C'est un curé, un pasteur et un rabbin qui discutent :
    Le curé : Moi, pour déterminer quelle part de l'argent du tronc je garde et quelle part je donne à Dieu, j'ai une méthode. Je trace une ligne sur le sol et je jette les pièces de monnaie. Celles qui tombent avant la ligne sont pour moi, celles qui tombent de l'autre côté de la ligne sont pour le Seigneur.
    Le pasteur : Moi, je trace un cercle, les pièces qui tombent dans le cercle sont pour moi, celles qui tombent en dehors du cercle sont pour le Seigneur.
    Le rabbin : Moi, je les lance en l'air et je ne garde que celles qui retombent !

    Blague sur la religion

    • 34


  • C'est trois mecs qui crèvent et qui vont au paradis.
    Au paradis, Saint Pierre leur dit
    - Salut ! comme cadeau de bienvenue, on vous autorise à rester un an dans une piece à faire ce que vous preferiez faire quand vous étiez sur terre.
    Le premier :
    - Moi j'aime les femmes, je veux faire l'amour 10 fois par jour.
    - Très bien, salle 141.
    Le deuxième :
    - Moi j'veux boire et me saouler 5 fois par jour.
    - Salle 282.
    Le troisième
    - Moi je veux fumer des joints et du shit toute la journée.
    - Salle 2345.
    Un an après, Saint Pierre vient les rechercher et prendre des nouvelles.
    Le premier :
    - Ho c'était génial j'ai niqué les plus belles filles que j'ai jamais vu !
    Le deuxième :
    - C'était, hips ! génial, hips!
    Le troisième :
    - Heu Saint Pierre ... t'as pas du feu ?

    Blague sur la religion

    • 34


  • Un jeune novice rentre dans un monastère de copistes. Depuis des générations, les moines recopient manuellement les plus vieux manuscrits de la bibliothèque.

    Pour son premier travail, on lui demande de faire une copie d'une copie du grand livre de l'ordre, contenant toutes les règles qui régissent la vie des moines du monastère. Une fois qu'il a fini, il porte sa copie au vieux moine qui dirige le monastère. Celui-ci lui dit qu'il a fait du bon travail. Mais le jeune moine ne résiste pas à l'envie de lui poser une question :

    "On recopie les livres depuis des siècles. Mais comment sait-on qu'en recopiant les autres moines ne font pas des erreurs ?
    - Tu sais mon fils, notre communauté a la réputation de posséder les moines les plus rigoureux dans la copie. Donc il n'y a aucun risque."

    Le jeune moine repart peu convaincu. Soudain, le vieux moine est envahit par le doute. Il monte dans la nuit dans le donjon qui contient tous les livres. Le jeune moine, qui n'arrive pas à dormir, se promène dans les couloirs du monastère. Il entend de grands booms venant du donjon. Terrorisé, tenant sa croix devant lui, il monte au donjon. Il ouvre délicatement la porte et voit le vieux moine, au milieu des livres, le crâne en sang, en train de se taper la tête contre les murs. Le jeune moine s'écrit :

    "Mais arrêtez ! Qu'est-ce qui vous arrive ?"

    Le vieux moine lui tend l'exemplaire original du grand livre de l'ordre en lui disant :

    "Tu avais raison petit... C'était pas chasteté qu'il y avait écrit mais charité..."

    Blague sur la religion

    • 33


  • Un riche banquier juif va marier son fils. La veille des noces, il prend le jeune homme à part pour une conversation en tête-à-tête.

    - Simon, mon fils, je réalise que je ne t'ai jamais parlé de la vie ! Dès demain, tu seras avec ta femme, il faut quand même que tu saches certaines choses. Tiens, tu connais les doigts de la main ?
    - Mais bien sûr, papa ! Il y a l'index, le majeur, le...

    - Non, non ! l'interrompt le banquier. Ce n'est pas ça ! Il y a le doigt du voyage, celui de la direction, celui de la jouissance, celui du mariage et enfin celui de la distinction.
    - Ah bon ?

    - Je t'explique, Simon, mon fils. Le doigt du voyage, c'est le pouce, parce qu'il te permet de faire du stop.
    - D'accord papa !

    - Le doigt de la direction, c'est l'index, parce que c'est celui que tu tends quand tu veux montrer quelque chose.
    - Ok !

    - Le doigt du mariage, c'est l'annulaire, parce que c'est là que tu vas passer ton alliance, Simon, mon fils.
    - Oui papa !

    - Et le doigt de la distinction, c'est l'auriculaire, parce qu'il faut le lever quand on boit une tasse de thé.
    - Compris, papa ! Mais papa tu as oublié le doigt de la jouissance !

    - Je gardais le meilleur pour la fin, Simon, mon fils. Le doigt de la jouissance, c'est le majeur. Le plus beau, le plus long. Pour la jouissance, ce doigt, tu le mouilles dans ta bouche, et tu comptes les billets, mon fils !

    Blague sur la religion

    • 32


  • Cette blague contient des mots vulgaires. Pour la voir, cliquez sur le bouton ci-contre.

    L'animateur :
    - Bonsoir Mesdames et Messieurs, émission un peu particulière aujourd'hui puisque nous accueillons le curé local. Monsieur le Curé, bonsoir.
    Le curé :
    - Bonsoir à tous.
    - Alors, Monsieur le Curé, première question pour 1000 €. : A quoi vous fait penser le chiffre 22 ?
    - Réflexion... Oui, on dit 22, v'là les flics.
    - Très bonne réponse. On continue pour 50.000 € ?
    - Oui, oui.
    - A quoi vous fait pensez le chiffre 33 ?
    - Réflexion... Euh, chez le médecin, dites 33.
    - Bien Monsieur le curé. Alors pour 100.000 €, un peu plus compliqué : A quoi vous fait penser le chiffre 69 ?
    - Réflexion... Non, là franchement, je ne vois pas, je donne ma langue au chat.
    - Excellent Monsieur le Curé : langue à la chatte, très bien Monsieur le Curé. Alors, pour 300.000 €, là on retourne dans votre domaine : Qu'a dit Eve en se voyant pour la première fois dans la glace ?
    - Réflexion... Non, là vraiment, j'ai un trou !
    - Magnifique Monsieur le Curé, c'est la bonne réponse. Que fait-on ? On tente les 500.000 € ?
    - Oui, oui, je suis joueur et puis c'est pour les oeuvres de la paroisse donc on continue...
    - Qu'a dit Adam en se voyant pour la première fois dans une glace ?
    - Réflexion... Non, vraiment, c'est trop dur...
    - Excellent Monsieur le Curé !!! Je suppose que nous tentons le million. Alors qu'a dit Adam quand il a su que Eve était enceinte ?
    - Réflexion... Ah zut ! Je le savais, j'aurais dû me retirer plus tôt...
    - Mesdames et Messieurs, c'est fantastique, nous avons encore un gagnant aujourd'hui !

    Blague sur la religion

    • 32


  • C'est une religieuse qui rentre dans un magasin d'alimentation.
    Elle achète une énorme bouteille de porto et dit à la caissière:
    - J'achète cette bouteille pour soigner la constipation de la Mère Supérieure
    Une heure plus tard, alors qu'elle vient de sortir du magasin, elle croise la religieuse dans la rue, assise sur un banc, avec la bouteille vide à côté d'elle. La religieuse a l'air aussi bourrée que le métro aux heures de pointe.
    - Mais enfin ma Soeur! Vous m'aviez dit que cette bouteille était pour soigner la constipation de la mère supérieure !
    - Mais c'est la vérité ! Vous verrez, ça va vraiment la faire chier de me voir dans cet état !

    Blague sur la religion

    • 32


  • Cette blague contient des mots vulgaires. Pour la voir, cliquez sur le bouton ci-contre.

    Un prêtre et une bonne soeur traversaient le désert à dos de chameau.

    Le troisième jour de leur voyage, le chameau tomba subitement raide mort.

    Après s'être dépoussiérés, la soeur et le prêtre se mirent à évaluer leur situation. Après un long moment de silence, le prêtre dit à la soeur :

    « - Eh bien, ma soeur, nous sommes dans une situation assez désespérée !
    - Entièrement d'accord avec vous, mon père !
    - En fait, je ne crois pas que nous pourrons survivre plus d'une journée ou deux sous cette chaleur torride et sans moyen de locomotion...
    - Je suis entièrement d'accord avec vous !
    - Ma soeur, étant donné que nous ne nous en sortirons probablement pas vivants, me feriez-vous une faveur ?
    - Tout ce que vous désirez mon père !
    - Je n'ai jamais vu les seins d'une femme. Alors ma soeur, est-ce que vous me laisseriez voir les vôtres ?
    - Eh bien, étant donne les circonstances, je ne crois pas que ça pourrait offenser qui que ce soit. »

    La soeur découvrit sa poitrine et le prêtre contempla ses seins pendant un moment et lui demanda s'il pouvait les toucher. La soeur consentit et le prêtre se mit à les caresser pendant quelques minutes.

    « - Mon père, est-ce que je pourrais a mon tour vous demander quelque chose ?
    - Oui ma soeur !
    - Moi non plus je n'ai jamais vu le pénis d'un homme. Voudriez-vous me montrer le vôtre ?
    - Je suppose que ce serait correct...
    - Oh mon père, est-ce que je peux le toucher ?
    - Bien sûr... »

    Le prêtre commence alors à avoir une érection. Il dit :

    « - Ma soeur, saviez-vous que si je l'introduis a la bonne place, ça peut donner la vie ?
    - Est-ce vrai, mon père ?
    - Bien sûr, ma soeur !
    - Alors pourquoi ne le mettez-vous pas dans le cul du chameau afin que nous puissions partir d'ici au plus vite ?

    Blague sur la religion

    • 32


  • Comment les bonnes soeurs se reproduisent elles ?
    En couvant...

    Blague sur la religion

    • 32



Page n°6 / 19
<< 3 4 5
6
7 8 9 >>

Vous avez assez vu la catégorie Blague sur la religion ? Essayez-en une autre en cliquant ci-dessous :